Attributions et Missions

Les attributions du Ministère de la culture, des arts et du tourisme sont fixées par le décret n°2016-006/PRES/PM/SGG-CM du 8 février 2016, portant attributions des membres du gouvernement. Au terme de ce décret, le Ministère de la culture, des arts et du tourisme assure la mise en œuvre et le suivi de la politique du Gouvernement en matière de culture et de tourisme. A ce titre, il est chargé:

En matière de culture et d’art :

-       de la promotion, de la production, de la distribution et de l’exploitation cinématographique ;

-       de la promotion de la création littéraire et des traditions populaires ;

-       de la promotion et de la mise en œuvre de la coopération culturelle ;

-       de l’élaboration des normes culturelles et du contrôle de leur application ;

-       de l’organisation de manifestations culturelles ;

-       de l’inventaire, de la promotion, de la préservation et de la mise en valeur du patrimoine culturel national ;

-       de la promotion de l’introduction des modules culturels dans les enseignements primaire, secondaire et supérieur ;

-       de la promotion de la chorégraphie et des arts traditionnels et modernes ;

-       de la création et de la diffusion des produits de l’artisanat d’art et des arts plastiques;

-       de la promotion des arts du spectacle ;

-       de la formation des artistes ;

-       de la gestion des documents soumis par la loi à la formalité du dépôt légal.

En matière de tourisme et d’hôtellerie : 

-       de la réhabilitation, de la rénovation, de l’entretien et de la protection des sites touristiques ;

-       de la valorisation des ressources touristiques nationales ;

-       de la réglementation et du contrôle des activités touristiques et hôtelières ;

-       du développement des centres, zones et circuits touristiques;

-       de la promotion des infrastructures touristiques ;

-       de la promotion et de la commercialisation des produits de la faune en relation avec le ministère chargé de l’environnement ;

-       de la prise en compte des études et notices d’impact sur l’environnement dans les projets et programmes de développement.

La vision du département prend en compte celle de l’Etude nationale prospective Burkina 2025 (ENP Burkina 2025), du PNDES et de la Stratégie nationale de la culture et du tourisme (SNCT).

Il est indiqué dans l’ENP « 2025 » que le tourisme est perçu comme un secteur de services important dans le dispositif économique de percée vers le progrès. En ce qui concerne le secteur de la culture, la vision est celle d’un pays ayant réussi une symbiose culturelle nationale à partir de sa grande diversité culturelle et à même de s’ouvrir aux autres pays pour s’enrichir de leurs expériences et les enrichir de ses propres expériences dans le contexte de la globalisation en cours.

Ce faisant, la vision déclinée dans la Stratégie nationale de la culture et du tourisme (SNCT) est de faire du Burkina Faso « une référence culturelle et touristique fondée sur des valeurs culturelles partagées et disposant d’une industrie culturelle et touristique forte et compétitive ».

Pour atteindre ce futur voulu, le département en charge de la culture et du tourisme a entrepris de nombreuses réformes institutionnelles, au cours des huit dernières années, portant notamment sur la réorganisation administrative à travers la création de nouvelles structures en lien avec les visions ci-dessus et la déconcentration en région et en province. Par ailleurs, l’amélioration du cadre juridique a été réalisée à travers la relecture des textes du cinéma, du patrimoine, des arts de la scène, des arts plastiques et appliqués, ainsi que ceux du tourisme en vue de la professionnalisation des métiers et l’amélioration du climat des affaires.