Les festivaliers à la découverte des hippopotames de Bala

Après les falaises de Karfiguéla et les dômes de Fabédougou dans la région des Cascades, les festivaliers de la 16ème  édition de la  SNC se sont rendus le 29 mars à  Bala, pour visiter la réserve de biosphère de la mare aux hippopotames. Bala, situé au nord de Bobo-Dioulasso, à  66km est un village de la province du Houet dans les Hauts Bassins. Bien escortés par une équipe de la gendarmerie nationale, qui veillait sur leur sécurité, c’est en toute tranquillité que les touristes ont admiré cet univers paradisiaque appelé réserve de biosphère de la mare aux hippopotames. En dehors de la pêche et de la visite des touristes aucune autre activité humaine comme l’agriculture et l’élevage n’y sont autorisée.

Cette mesure permet de conserver l’intégrité de cette zone. Une réserve de biosphère est une réserve nationale déclarée comme bien du patrimoine mondial en raison de ses spécificités biologiques, écologiques, culturelles ou historiques. Répartis en groupes, les festivaliers ont vogué sur les eaux de la mare. C’est à quelques 3km des berges qu’ils ont pu  apercevoir ces énormes animaux qui pèsent facilement 4,5 t chacun selon le guide national de tourisme Souleymane dao. Ils sont tout à fait inoffensifs quand ils ne sont pas  dérangés. Ils sortent de temps en temps la tête de l’eau puis tout le corps ensuite quand ils sont sûrs que les visiteurs ne sont pas animés de mauvaise intention. Après la randonnée sur les eaux, les festivaliers ont pu visiter un musée appelé écomusée ou sont exposés  des trophées  d’animaux bien conservés mais aussi et malheureusement des pièges saisis sur les braconniers. C’est tout satisfaits que les touristes ont repris le chemin du retour non sans avoir souhaité que de telles sorties soient régulièrement organisées même en dehors des éditions des semaines nationales de la culture.