Forum des collectivités locales

Un plaidoyer pour l’exploitation du patrimoine culturel. Dans le cadre de la Semaine Nationale de la Culture, un forum sur les collectivités territoriales s’est tenu, le jeudi 29 mars 2012 dans la grande salle de spectacle de la maison de la Culture. Ce panel avait pour objectif d’amener les élus locaux à mieux percevoir l’apport de la culture dans l’essor des collectivités territoriales. La 16e édition de la semaine nationale de la Culture (SNC), comme les précédentes, a intégré dans son programme d’activité un volet consacré aux travaux de réflexion. Ainsi,  hier jeudi 29 mars 2012, un forum sur l’apport du patrimoine culturel et de la création artistique à l’essor des collectivités territoriales a eu lieu dans la salle de spectacle de la  maison de la culture.

Les festivaliers à la découverte des hippopotames de Bala

Après les falaises de Karfiguéla et les dômes de Fabédougou dans la région des Cascades, les festivaliers de la 16ème  édition de la  SNC se sont rendus le 29 mars à  Bala, pour visiter la réserve de biosphère de la mare aux hippopotames. Bala, situé au nord de Bobo-Dioulasso, à  66km est un village de la province du Houet dans les Hauts Bassins. Bien escortés par une équipe de la gendarmerie nationale, qui veillait sur leur sécurité, c’est en toute tranquillité que les touristes ont admiré cet univers paradisiaque appelé réserve de biosphère de la mare aux hippopotames. En dehors de la pêche et de la visite des touristes aucune autre activité humaine comme l’agriculture et l’élevage n’y sont autorisée.

Visite de sites touristiques à Banfora

A la découverte des merveilles de l’Ouest du Burkina. Dans le cadre de la SNC, un circuit touristique a été organisé à l’intention des festivaliers. La 1ère sortie a eu lieu le mercredi 28 mars 2012 et a permis aux participants de découvrir les potentialités du Burkina à savoir les cascades de Banfora et les dômes de Fabédougou situés à quelques kilomètres de Banfora. Cette sortie touristique était orientée vers l’Ouest du Burkina. La première escale était du côté des dômes de Fabédougou. Ces dômes qui sont de grosses montagnes de pierres, composés de grès. Ils ont diverses formes dus à l’érosion. A noter que cet endroit est un lieu de sacrifice pour le bon fonctionnement du village ou tout simplement pour bénéficier d’une bonne pluviométrie.

DOSSIER : Bobo-Dioulasso Une légende, mille histoires

La Cité qui accueille depuis 1990 les éditions de la Semaine nationale de la culture (SNC) a une histoire séculaire. De nom « Kibidoué », cette bourgade créée en 1850 par les Bobos est devenue au fil des années la plaque tournante de la culture burkinabè et un carrefour de la diversité africaine. La ville de Sya jadis appelée «  Kibidoué » ou village situé au pied de l’arbre aurait été créée par les agriculteurs bobos venus du Mandé, vers 1850. En langue bobo, « Sya » incarne la paix et le bonheur. Très tôt, cette bourgade connaît un essor réel grâce à sa situation géographique de carrefour des grands axes commerciaux de la côte atlantique au Maghreb.