Aller au contenu principal
Le Ministre

Abdoul Karim SANGO

  •  
  • Nom : SANGO

  • Prénom : Abdoul Karim

  • Situation de famille : Marié, père de quatre enfants

  • Profession : Juriste

Parcours

DIPLÔMES

  • BAC, série A 2 : 1994-1995 
  • Licence droit : 1998-1999
  • Maîtrise en droit : 2000- 2001
  • DEA en droits de la personne et démocratie : 2003- 2004
  • Master 2 de droit comparé : 2006-2007
  • Diplômé de l’Académie Internationale de Droit Constitutionnel de Tunis : 2009

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

  • Depuis 2006 : Professeur permanent de droit public à l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature : droit constitutionnel, droit de la fonction publique, droits de l’homme, déontologie administrative, droit électoral;
  • 2006-2016 : Membre de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI);
  • 2005 : Chargé de travaux dirigés de Droit constitutionnel et administratif à l’UFR/Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Ouagadougou;
  • 2010 : Chargé de cours pour les étudiants de Master 2 sur le droit comparé de la communication et de la déontologie des médias à l’Institut Panafricain d’étude et de Recherche sur les Médias, l’Information et la Communication (IPERMIC) de l’université de Ouagadougou;
  • 2010 : Chargé de cours à l’université Aube nouvelle : Institutions politiques comparées, droit de la fonction publique, droit électoral;
  • 2001 - 2003 : Juriste chargé du contentieux de la carrière au Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme de l’Etat (MFPRE).

AUTRES ACTIVITES

  • 2016 : Membre de la commission constitutionnelle chargée de rédiger l’avant-projet de constitution de la Vème République, président de la sous-commission réformes judiciaires;
  • 2016 : Animation de plusieurs ateliers Bridge au profit des nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI);
  • 2015 : Expert chargé d’appuyer le Conseil national de Transition (CNT) dans l’écriture de plusieurs lois, notamment celles sur la presse, le code électoral, l’avant-projet de constitution proposé par le CNT;
  • 2015 : Expert chargé d’appuyer le gouvernement pour la rédaction du nouveau statut général des fonctionnaires;
  • 2015 : Expert chargé d’appuyer la Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR) pour la rédaction d’un avant-projet de constitution et ses principales lois d’applications;
  • 2015 : Président de la sous-commission thème lors de l’organisation des états généraux de la justice;
  • 2015 : Animation de plusieurs ateliers Bridge au profit des partis politiques, des OSC, du personnel électoral de la CENI en vue de l’organisation du scrutin couplé de novembre 2015;
  • 2013-2014 : Consultant chargé d’animer des conférences publiques pour la présentation du rapport du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) sur le Burkina Faso dans les treize régions du Burkina;
  • 2013 : Coordonnateur national du Trans Sharan Electoral Program (TSEP) mis en place par l’université de Floride en partenariat avec le Département d’Etat;
  • Juin 2013 : Consultant chargé de mener une étude sur une offre de formation en légistique au profit des collectivités territoriales;
  • Février 2013 : Consultant chargé de mener une étude sur l’analyse du contexte et des pratiques en légistique au Burkina Faso;

PUBLICATIONS

  • Consultant principal chargé de « l’étude d’audience et de l’impact des médias dans les quatre (4) principales villes du Burkina » au profit du Centre national de Presse Norbert Zongo, février 2009;
  •  « Conception d’un guide sur la connaissance des droits de l’homme pour l’association Jeunesse Unie pour une Nouvelle Afrique (JUNA) », février 2006;
  • « La liberté d’information dans le contexte d’une démocratie naissante : cas du Burkina Faso » Mémoire de DEA sous la direction du Pr. Maurice Glélé AHANHANZO, février 2005;
  • « Les garanties internationales de la liberté syndicale », Mémoire de Maîtrise, 7 novembre 2001;
  • « Réflexions sur les aspects juridiques de la liberté de la presse et des médias en Afrique : le cas du Burkina Faso » à l’occasion du Colloque « The media and the voice in democracy » organisé à Ouagadougou du 18 au 20 mai 2005 par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (Burkina Faso) et le Centre pour le développement Démocratique (Ghana);
  • Rédaction du rapport général de l’atelier sur « la capitalisation des résultats du projet de recherche sur les partis politiques en Afrique de l’Ouest : Burkina Faso, Ghana, Mali, Nigéria, Sénégal », Ouagadougou, 15-16 juin 2005 ;
  • Sondage d’opinion sur la représentativité des partis politiques au Burkina Faso in l’Evènement, Ouagadougou 2002 ;
  • Enquête réalisée sur le projet ZACA : Le cadre juridique du domaine foncier national Burkinabé in l’Evènement, Ouagadougou, novembre 2002;
  • « Evaluation de la Gouvernance démocratique : les perceptions des partis politiques et des organisations de la société civile », communication donnée au cours du séminaire sur le thème : « Dix ans de constitutionnalisme au Burkina Faso : vers la consolidation de la gouvernance démocratique », Ouagadougou les 29 et 30 novembre 2001.