Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice
Culture

Toutes les revues littéraires


 

 

Covid 19 : Un plan d'appui aux acteurs culturels et touristiques en réflexion


Culture Actualites

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme , sous l'égide de son premier Responsable, Abdoul Karim Sango, a initié une rencontre ce lundi 6 avril 2020 en vue de juguler les conséquences de la maladie à coronavirus sur les secteurs de la culture, des arts et du tourisme.



Pour ce faire, le Ministre Sango, entouré du Secrétaire général, Lassina Simporé et de l'Inspecteur général des service, Raphaël Kompaoré, a procédé à l'installation d'un comité de réflexion à cet effet. Ce comité composé d'une dizaine de personnes regroupe les faîtières des associations des acteurs culturels et touristiques. La mise en place de ce comité de réflexion fait suite aux mesures prises par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré jeudi dernier, pour soutenir les populations éprouvées et les divers secteurs d'activités.

Un fonds de plus d'un milliard pour soutenir les acteurs culturels et touristiques

La priorité du gouvernement, selon le Ministre, est certes, d'endiguer la pandémie du covid 19, mais aussi de faire face aux effets potentiels qu'elle induit sur l'économie du pays en général et sur le secteur de la culture, des arts et du tourisme en particulier.
Un fonds de 1 milliard 25 millions est prévu pour aider les acteurs culturels et touristiques ayant subi des préjudices liés au covid 19.
Mais attention ! "le but de ce comité n'est pas de distribuer ce fonds comme des beignets, mais de relancer le secteur", prévient le ministre Abdoul Karim Sango. Ce n'est pas un dédommagement, "parce que le gouvernement n'est pas responsable, c'est un cas de force majeure qui s'est imposé à lui et à l'ensemble du peuple burkinabè. Il s'agit là de mesures d'accompagnement", ajoute le premier Responsable du département en charge de la Culture, des Arts et du Tourisme.
Durant la semaine, le comité va réfléchir et déterminer les formes de préjudices que les uns et les autres ont subies avec des preuves et de déterminer les conditions de l'accompagnement. D'ailleurs le comité aura la possibilité d'aller contrôler la véracité des faits.
"Toute fausse facture fera l'objet de procédure pénale en bonne et due forme", avertit le Ministre Sango.

Un appel à l'unité pour faire barrière à la maladie

Les mesures vont concerner essentiellement les activités déjà programmées et non mises en oeuvre du fait de Covid 19.
Répondant aux critiques émises par certains internautes selon lesquelles le gouvernement n'a rien fait pour le secteur de la culture, des arts et du tourisme, le Ministre s'est voulu plutôt rassurant.
Il a rappelé les actions qu'il a eu à prendre depuis la suspension des activités par le gouvernement : rencontre avec les acteurs culturels de Bobo, échanges avec les membres de la Confédération nationale de la culture et bien d'autres.
Toutefois, le Ministre a salué les initiatives entreprises par certains artistes et acteurs avec leur propres moyens pour sensibiliser la population contre le coronavirus. Il a, par ailleurs, lancé un appel à l'unisson pour accompagner le gouvernement afin de minimiser les conséquences de la maladie.
Le comité est dirigé par le Conseiller technique du Ministre, Rasmané Kamba. A la suite de cette installation officielle, le schémas défini est que les acteurs du privé se retrouvent d'une part, et ceux du public, d'autre part pour travailler. Les deux groupes ont jusqu'à vendredi où ils vont se retrouver pour élaborer un document de synthèse qui sera remis au Ministre Sango pour avis et validation.


Partager sur :